3es mandats : Tiken Jah Fakoly charge

Share

Fidèle à sa ligne de dénonciation de 3ème mandat en Afrique pour laquelle il a même consacré un titre "3ème dose", Tiken Jah a encore sorti ses griffes contre le président Guinéen Alpha Condé.

L'on se souvient qu'en 1998 Tiken Jah avait chanté pour demander la libération d'Alpha Condé emprisonné par le régime militaire de Lansana Conté. Il demande une dose, et après une autre.

Pour éviter ces événements répétitifs, il faut simplement :"que la personne qui est à la tête du pays pense aux Guinéens avant son pouvoir", a estimé Tiken Jah Fakoly, avant d'ajouter: "en ce qui concerne cette présente crise, il est nécessaire d'ouvrir le dialogue avec la société civile et les opposants pour éviter qu'il y ait encore des morts", a suggéré le célèbre artiste. "Aussi, a-t-il profité pour présenter ses " condoléances aux familles des victimes " de la marche de protestation des 14 et 15 octobre 2019 et " dire à tous les soldats qui sont prêts à se battre contre le 3e mandat, de continuer le combat, parce qu'il ne devrait pas avoir de troisième mandat en Afrique de l'Ouest ". Alpha Condé devient fou!

"Cette vidéo pour dire non au troisième mandat en Guinée-Conakry". Et si ça passe en Côte d'Ivoire, le Sénégal va essayer.

La contestation contre le troisième mandat du président guinéen Alpha Condé commence à prendre une grosse envergure en Afrique. Le reggaeman ivoirien appelle les forces vives de la Guinée à poursuivre leur combat contre la volonté de leur président de rempiler pour un nouveau mandat et traduit clairement son soutien. La semaine dernière, au moins neuf personnes ont été tuées lors de manifestations contre un éventuel changement de la constitution.

Share