Pas d'exposition aux ondes électromagnétiques selon l'ANFR — Compteurs Linky

Share

L'année dernière, entre le mois de juin et le mois de décembre, l'ANFR a mené une étude d'importance en réalisant des mesures sur 178 lieux différents. Compris dans la bande 9 kHz - 100 kHz, le dispositif ne concernait que des compteurs Linky. Rien n'est moins sûr tant le compteur Linky, régulièrement pointé du doigt pour la dangerosité présumée des ondes électromagnétiques qu'il émet, déchaîne les passions.

"La conformité du niveau d'exposition aux champs électromagnétiques [.] a été constatée sur tous les sites ayant fait l'objet d'une mesure", a conclu l'agence dans son étude.
Pour plus d'un cas sur deux (99 sur 178), aucune émission CPL (courants porteurs en ligne) n'a été détectée. Le temps de mesure moyen avait atteint une heure. Celles-ci sont respectivement 25 et 37 fois inférieures aux valeurs limites réglementaires, fixées, elles, à 87 V/m et 6,25 µT. Rappelons que ces valeurs ont été définies par une recommandation européenne en 1999, puis appliquées en France par un décret datant du 3 mai 2002.

L'ANFR s'est également intéressé, "à titre informatif", aux "valeurs moyennes sur 6 minutes": "Ces valeurs moyennes sur 6 minutes associées aux niveaux de champ crête maximaux sont de 0,015 V/m (soit 230 fois moins que la valeur crête de 3,5 V/m) et de 0,0006 µT (soit 275 fois moins que la valeur crête de 0,17 µT)".

Réalisées à 40 centimètres du compteur, les valeurs s'effondrent. Par cette observation, l'ANFR en conclut: " ce qui illustre que la distance est un paramètre majeur pour l'exposition. Grâce à elle, l'appareil communique une fois par jour au concentrateur, un dispositif de stockage situé dans le transformateur du quartier, ses mesures de l'énergie consommée par une installation électrique domestique.

Les émissions générées par les compteurs Linky proviennent de courants porteurs en ligne (CPL), une technologie qui consiste à utiliser le réseau électrique pour propager les signaux par conduction dans les câbles électriques.

Il est en revanche possible que des Equipements Radio Linky (ERL) modules optionnels fournis par les fournisseurs d'énergie, soient installés sur les compteurs Linky. Mais seulement 1 % du temps, ce qui les rend inoffensifs.

Share