Le petit tacle de Rudi Garcia à Eyraud et Zubizarreta — OM-OL

Share

"Je suis là parce que l'OL fait partie des meilleurs clubs en France, qu'il figure régulièrement sur la scène européenne. Mon échange avec Juninho m'a beaucoup plus, il est très passionné". Alors qu'il est très contesté auprès des supporteurs lyonnais, le nouvel entraîneur de l'OL a été soutenu publiquement par l'un de ses joueurs. Ça a matché tout de suite. "Juninho, il va falloir qu'il apprenne à survivre avec ces bestiaux et ça ne va pas être simple pour lui", a notamment indiqué le consultant, dubitatif sur les prochains mois à l'OL. On a bien vu que Juninho il n'est pas né qu'il est déjà mort. Pendant ces quelques mois j'ai beaucoup regardé le foot français et européen, j'ai suivi le parcours de beaucoup de clubs dont Lyon. Ce dernier est de plus en plus agacé par les choix faits par le direction. Je vais essayer d'inculquer ma culture de la gagne tout en jouant bien. Il n'y a pas mieux pour tordre la réalité en fonction de ses objectifs. "(.) Il faut qu'on soit l'Olympique Lyonnais", lance-t-il. (.) On va également s'appuyer sur le centre de formation. "Je veux que cette équipe impose son jeu". Mon équipe devra courir et être équilibrée. Entre un Jean-Michel Aulas qui n'a jamais peur de défendre son équipe et un Juninho qui s'occupera intégralement du mercato, Rudi Garcia n'aura plus qu'à réaliser son travail de coach.

"On a reparlé ensemble du fait que j'avais défendu mes couleurs et mon institution, poursuit-il". Mais avec le charisme de Juni et de Jean-Michel Aulas, j'aurais moins besoin de taller.

"On a tous une seule motivation, faire gagner l'OL. C'est à force de gagner que le staff et les joueurs seront convaincants".

Share