Prix Nobel de la paix : Le premier ministre éthiopien lauréat 2019

Share

Sur plus de 301 personnalités et organisations, le prix Nobel de la paix a été attribué ce 11 octobre 2019 au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, considéré comme un artisan d'une réconciliation spectaculaire entre son pays et l'Erythrée voisine, selon plusieurs médias.

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, est récompensé du prix Nobel de la paix "pour son initiative décisive pour résoudre le conflit frontalier avec l'Érythrée".

A l'issue d'une rencontre historique le 9 juillet 2018 à Asmara, la capitale érythréenne, le président érythréen Issaias Afeworki et lui-même ont mis fin à 20 ans d'état de guerre.

L'année dernière, l'Afrique était aussi au pinacle avec le gynécologue congolais Dénis Mukwege qui a reçu le prix Nobel de la Paix conjointement avec la yézidie Nadia Murad.

Son leadership "a fourni un formidable exemple aux pays d'Afrique et d'ailleurs qui cherchent à surmonter les résistances du passé et à faire passer l'intérêt de la population en premier", a commenté vendredi le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres.

"Reconnaissance et encouragement" Mais l'enthousiasme a vite fait place à la frustration. Abiy Ahmed s'est distingué en libérant certains prisonniers politiques, en levant l'état d'urgence et en faisant davantage respecter la liberté de la presse.

Mais ses efforts se heurtent à de nombreux obstacles. The bid by the Kafficho ethnic group to form a new federal state risks further destabilising Ethiopia's diverse southern region, which just two months ago was rocked by violence stemming from a similar campaign by the Sidama ethnic group.

L'insécurité a déplacé plus de deux millions de personnes en 2018 au plus fort de la crise.

Les efforts de M. Abiy pour aider à mettre fin à la crise politique au Soudan ont également joué un rôle dans la décision de lui décerner le prix Nobel de la paix. Un métissage qui doit servir d'atout pour diriger un pays de cent millions d'habitants, souligne RFI.

L'agenda réformateur du Premier ministre lui a attiré de solides inimitiés au sein de la vieille garde de l'ancien régime, dont il est pourtant un pur produit. M. Abiy a déjà été victime d'au moins une tentative d'assassinat depuis son arrivée au pouvoir.

Share