Le Prix Nobel de Médecine 2018 récompense la lutte contre le cancer

Share

Parallèlement, en 1992, Tasuku Honjo et ses collègues découvrirent une autre protéine ancrée dans la membrane des lymphocytes T, la protéine PD-1, elle aussi jouant un rôle d'inhibiteur de la réaction immunitaire, mais via un autre mécanisme: lorsqu'elle est liée à certaines molécules, cette protéine conduit les cellules qui la portent à s'autodétruire - un mécanisme qui évite que le système immunitaire ne s'en prenne aux tissus sains de l'organisme.

Ainsi, les deux lauréats ont mis au point des thérapies pour traiter le cancer.

Cette percée a permis de mettre au point une nouvelle classe de traitements qui se sont avérés efficaces contre notamment le mélanome, un cancer très agressif de la peau qui laissait jusqu'alors la médecine impuissante, tuant 50 % des malades en moins d'un an après le diagnostic. Ils sont tous les deux récompensés pour leurs recherches sur le cancer. "Les thérapies basées sur [la découverte de ce dernier] se sont révélées particulièrement effectives dans la lutte contre le cancer", explique l'Assemblée Nobel de l'Institut Karolinska à Stockholm.

L'immunothérapie, cette technique permettant d'activer des cellules présentes dans notre corps pour tuer des cellules cancéreuses, a fait l'objet du prix Nobel de médecine cette année.

De son côté, Tasuku Honjo a mis en avant une autre protéine découverte sur des cellules immunitaires qui fonctionnait également comme un frein.

The 2018 #NobelPrize in Physiology or Medicine has been awarded jointly to James P. Allison and Tasuku Honjo "for their discovery of cancer therapy by inhibition of negative immune regulation".

Le prix Nobel de littérature ne sera pas remis cette année en raison d'une affaire d'inconduite sexuelle.

Après la médecine, suivront la physique aujourd'hui, la chimie demain et l'économie lundi 8 octobre.

Le scandale a levé le voile sur les liens étroits entre le Français et l'Académie suédoise, laquelle versait de généreux subsides à son club culturel et, selon ses accusatrices, fermait les yeux sur ses écarts de conduite pourtant notoires. Le lauréat du Nobel de la paix sera dévoilé vendredi à Oslo.

Les lauréats reçoivent le 10 décembre une médaille en or, un diplôme et un chèque de 9 millions de couronnes suédoises (environ 870.000 euros) qui peut être divisé dans chaque catégorie entre trois gagnants maximum.

Share