La mort de Marie-José Nat, actrice populaire des années 60-70

Share

Elle était une figure familière des petits et grands écrans dans les années 1960 et 1970.

L'actrice Marie-José Nat est décédée ce jeudi à Paris des suites d'une longue maladie, a fait savoir son agent à l'AFP.

Née en 1940 à Bonifacio d'un père kabyle et d'une mère corse, elle a mené une carrière au cinéma et à la télévision. Elle avait 79 ans.

Cette femme aux yeux et aux cheveux très noirs avait reçu en 1974 le prix d'interprétation féminine à Cannes pour Les Violons du Bal de Michel Drach, histoire autobiographique du réalisateur avec qui elle partagea sa vie plus d'une décennie. L'histoire d'amour de la jeune ouvrière d'usine Elise Le Tellier avec Mohamed Chouik, un militant algérien du FLN (Front de libération nationale, en lutte pour l'indépendance de l'Algérie), fit scandale à sa sortie, cinq ans à peine après l'indépendance de l'Algérie. Le film fait polémique, la guerre d'Algérie étant alors encore taboue dans la société française. En 1972, elle joue dans la saga à succès Les gens de Mogador.

Michel Drach, qui fut au début de sa carrière l'assistant de Jean-Pierre Melville, lui avait offert dès 1967, l'un de ses plus beaux rôles dans Élise ou la vraie vie.

Elle apparaît pour la dernière fois à l'écran en 2013, avec son rôle dans un téléfilm d'Edwyn Bailey, Les blessures de l'île.

Marie-José Nat s'est remariée en 2005 avec l'écrivain et peintre Serge Rezvani, connu du grand public pour les textes de célèbres chansons pour Jeanne Moreau (" Le tourbillon de la vie " ou " J'ai la mémoire qui flanche ").

Share