Alain Casanova et Toulouse se séparent d’un commun accord

Share

D'après l'AFP, Alain Casanova aurait reçu des "menaces de mort " sur les réseaux sociaux, en plus des insultes et des appels à la démission. Le club a officialisé la nouvelle ce jeudi matin. Prochain match pour Toulouse, ce soir, face à Eibar à 18h, en match amical. Casanova était (comme le président délégué Jean-François Soucasse, qui gère le club au quotidien) la cible des supporters depuis des semaines. L'an dernier, le Toulouse Footbal Club avait terminé le championnat à une pénible16e place.

Une séparation qui intervient d'un commun accord selon le communiqué toulousain. Le TFC est actuellement 18e de Ligue 1.

Plusieurs joueurs, s'ils n'avaient pas lâché leur coach, regrettaient en privé le caractère répétitif des entraînements, mais aussi le manque d'intensité et de jeu lors des séances.

Denis Zanko, actuel directeur technique du Centre de Formation, va assurer l'intérim.

En tout cas, ce retour de Casanova à Toulouse aura été un véritable échec.

Mais en mars 2015, il est débarqué pour mauvais résultats. Pour la prochaine journée de Ligue 1, les Violets recevront Lille.

Les pronostics concernant le nom de son successeur sont lancés: celui de l'ancien entraineur du PSG, Antoine Kombouaré, et celui de l'ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux, Jocelyn Gourvennec, sont ceux qui reviennent avec le plus d'insistance.

Share