Les réactions de Marquez et Quartararo — MotoGP Buriram

Share

Pour la victoire en Thaïlande, c'est le prodige français Fabio Quartararo (Yamaha) qui fait figure de grand favori.

Ce vendredi, lors des premiers essais libres du Grand Prix de Thaïlande en MotoGP, le favori de la course Marc Marquez a lourdement chuté, se blessant à la jambe. "Je voulais gagner la course, le championnat n'avait pas d'importance".

"Je me suis battu jusqu'au dernier tour et j'ai tout essayé. Nous avons un point fort pour nous qui est le moteur mais eux ils ont une très bonne adhérence du pneu arrière", a souligné Marquez, évoquant la Yamaha que pilote le jeune français.

Fabio sera l'un des principaux prétendant au titre l'an prochain. Contusionné, il avait néanmoins repris la piste pour la suite des essais le même jour.

Parfaitement partie de la pole position, la Yamaha n°20 du team Petronas SRT aura en effet imprimé le tempo jusqu'à la 26e et dernière boucle. Les deux hommes se sont envolés dès le départ, le Niçois prenant la tête qu'il n'allait pas quitter avant le dernier tour malgré les tentatives de plus en plus insistantes de Marquez pour le passer.

Victime d'un "high-side" qui a vu l'arrière de la moto se dérober sous lui, le quintuple champion du monde espagnol est passé par dessus le guidon et a heurté lourdement le bitume. Son dauphin, Andrea Dovizioso, n'a pu finir que quatrième, un cran derrière Maverick Vinales. Parti 7e, il a terminé 4e, très loin des hommes de tête. A la faveur de ce succès dans les ultimes instants, Marquez est sacré champion du monde pour la sixième fois de sa carrière et la cinquième fois de rang à quatre courses de la fin.

Share