La justice autorise l'accès aux déclarations de revenus de Trump

Share

Nouveau revers pour Donald Trump, déjà empêtré dans une procédure de destitution.

Les avocats de M. Trump affirment que l'enquête menée par M. Vance, un démocrate, est politiquement motivée et que la demande pour obtenir ses déclarations de revenus devrait être stoppée puisque la présidence le met hors de portée de toute enquête criminelle.

Une cour d'appel a ensuite bloqué tout dévoilement des dossiers pour le moment.

Dans la foulée du jugement, Donald Trump a accusé les démocrates d'influencer les procureurs de la Ville et de l'État de New York pour le faire tomber: " Les démocrates de la gauche radicale ont échoué sur tous les fronts, donc maintenant, ils poussent les procureurs démocrates de New York et de l'État [de New York] à aller chercher le président Trump. "Une chose comme ça n'est jamais arrivée à aucun président (américain) auparavant", a-t-il ajouté.

M. Vance a commencé son enquête après que les procureurs fédéraux à New York eurent achevé leur enquête sur les paiements que l'ancien avocat personnel de M. Trump, Michael Cohen, avait arrangés pour que la vedette porno Stormy Daniels et la mannequin Playboy Karen McDougal gardent le silence pendant la course à la présidence.

Donald Trump faisait valoir l'immunité judiciaire liée à sa fonction, laquelle lui aurait permis, selon lui, de bloquer toute demande le concernant, quand bien même elle aurait été faite à un tiers, le cabinet Mazars, qui s'occupait de ses affaires fiscales, et non à lui.

Ces déclarations d'impôts, portant sur la période 2011 à 2018, ne seront cependant pas transmises immédiatement, car une cour d'appel fédérale a suspendu la décision du juge de district Victor Marrero.

Mais le juge Marrero observe que cette doctrine n'a jamais été formellement mise à l'épreuve dans une procédure judiciaire, et qu'un flou demeure.

L'action du procureur Vance constitue une nouvelle tentative d'obtenir les déclarations de revenus de Donald Trump.

Toujours en mai, le parlement de l'État de New York a adopté un texte qui permettrait de transmettre les déclarations de revenus de Donald Trump à des commissions parlementaires du Congrès.

Share