La compagnie Aigle Azur placée en liquidation Reuters • 27/09/2019 à 17:42

Share

Le tribunal de commerce d'Evry (Essonne) a prononcé vendredi la liquidation de la compagnie aérienne Aigle Azur, jugeant les offres de reprise insuffisantes. "Aucune solution pérenne n'a été proposée par les candidats repreneurs", a ainsi expliqué la présidente, déplorant "les désistements ou les absences d'offres concrètes, l'absence de moyens financiers des candidats crédibles", "l'indétermination de la provenance des fonds" ou encore "l'irrecevabilité de certaines propositions".

Interrogé dans les colonnes du Journal du dimanche, Laurent Magnin, le PDG de XL Airways, avait lancé un appel à l'aide à Air France-KLM.

"Dans le cas d'Aigle Azur, l'Etat a notamment annulé plusieurs millions d'euros de dette sociale et fiscale et tout a été mis en oeuvre pour donner leurs meilleures chances aux offres de reprise", fait valoir le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, dans un communiqué.

Après trois semaines de valse incertitude, la compagnie Aigle Azur met définitivement la clef sous la porte, ce vendredi soir à minuit. Une décision pas vraiment surprenante dans la mesure où le procureur auprès du tribunal de commerce était favorable à la liquidation, tout comme l'administrateur judiciaire chargé de la gestion quotidienne d'Aigle Azur depuis le dépôt de bilan de l'entreprise, le 7 septembre.

Aigle Azur emploie quelque 1.150 personnes, dont 800 en France et 350 en Algérie.

Share