Rappel à Dieu de l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali — Tunisie

Share

" Le président Ben Ali a laissé un message enregistré pour le peuple Tunisien et a demandé à ce qu'il soit diffusé après sa mort " a écrit l'avocat.

L'avocat de Ben Ali a déclaré à l'agence Reuters qu'il n'était pas en mesure de confirmer le décès du président déchu, qui s'était enfui en Arabie Saoudite après la révolution de 2011.

Du 7 novembre 1987 au 14 janvier 2011, le Président Ben Ali a dirigé avec une main de fer la Tunisie. Il est sorti de l'hôpital et se soigne actuellement chez lui.

Il a également occupé les fonctions de Premier ministre et ministre de l'Intérieur. "S'il veut rentrer pour être enterré ici, je donne mon feu vert ".

Sur Facebook, la famille de l'ancien président tunisien a annoncé, ce jeudi 19 septembre, son décès selon Rfi.

Militaire de carrière formé en partie en France (Saint-Cyr) et aux Etats-Unis, "ZABA" (ses initiales) -comme le surnommaient ses opposants- s'est appuyé sur l'appareil policier pour étouffer toute contestation, ainsi que pour museler la presse et les syndicats.

Omniprésent dans la rue comme dans les médias avec ses portraits officiels qui le montrent souriant, les cheveux teints d'un noir de jais, il se targue d'améliorer le niveau de vie de ses compatriotes et d'avoir "fait de la Tunisie un pays moderne que bien des nations amies citaient en exemple". Ben Ali avait fui son pays suite aux soulèvements de la population contre son régime.

En 2018, à l'issue de procès par contumace pour "homicides volontaires", "abus de pouvoir" ou encore "détournements de fonds", il avait été condamné par contumace à de multiples peines de prison, dont plusieurs à perpétuité. La fin de ce règne a été précipité par des violences survenues en décembre 2010 à Sidi Bouzid, après que le marchand ambulant Mohamed Bouazizi se soit immolé par le feu en protestant contre la saisie de sa marchandise par les autorités.

Share