Tunisie : Décès de l'épouse du président Béji Caïd Essebsi

Share

Ce sont au total 7 millions d'électeurs tunisiens qui votent depuis hier dans plusieurs bureaux de vote pour élire librement leur nouveau président.

Selon l'ISIE, l'instance en charge des élections, la mobilisation est encore faible: 16,31% de taux de participation à la mi-journée.

"Depuis le démarrage du scrutin à 8h00 (heure locale), aucune infraction majeure n'a été relevée", a précisé le Chef observateur de la Mission et vice-président du Parlement européen, Fabio Massimo Castaldo, lors d'un point de presse tenu au centre de vote d'une école primaire à Tunis.

Il a relevé que tous les matériaux sont disponibles et le personnel des bureaux de vote a fait preuve de professionnalisme dans la gestion de l'opération électorale. Huit ans après la fin de la dictature, une élection présidentielle libre reste un moment à part dans le pays.

Plus de 20.000 autres agents seront déployés dans toutes les régions du pays afin de garantir la sécurité générale. En début de soirée, deux candidats anti-système, l'homme d'affaires emprisonné Nabil Karoui et l'universitaire indépendant Kais Saied affirmaient être qualifiés pour le second tour, se basant sur des sondages convergents. 26 candidats.Parmi les 26 prétendants, un Premier ministre au bilan contesté (Youssef Chahed), un magnat des médias poursuivi pour blanchiment d'argent et incarcéré (Nabil Karoui), ou encore le premier candidat du parti d'inspiration islamiste Ennahdha, Abdelfattah Mourou.

Des estimations et sondages sont attendus dans la nuit de dimanche à lundi, mais les résultats préliminaires ne seront annoncés que mardi par l'instance chargée des élections. Dans le cas où il y aura un deuxième tour du scrutin, il sera organisé dans 15 jours.

Share