Découverte au Canada du plus gros animal volant de l'histoire

Share

Les fossiles en question avaient été découverts il y a déjà 30 ans en Alberta, mais les paléontologues les avaient alors associés au Quetzalcoatlus, découvert au Texas.

Des paléontologues ont identifié au Canada une nouvelle espèce de ptérosaure géant.

Les traces de cet animal n'ont pas été retrouvées récemment au Canada.

Il est l'un des deux plus gros animaux volants à avoir existé, rivalisant par sa taille avec un autre ptérosaure connu, le Quetzalcoatlus (10,5 mètres), ont expliqué des chercheurs à l'occasion de la publication de leur étude dans le Journal of Vertebrate Paleontology (Nouvelle fenêtre)(en anglais). David Hone, de l'Université Queen Mary de Londres, a déclaré: "C'est une découverte intéressante". Nous savions que cet animal était présent ici, mais maintenant, nous pouvons prouver qu'il est différent des autres, et lui donner un nom. En comparant le squelette d'un jeune animal à l'os de cou géant, intact, d'un autre spécimen, les paléontologues ont déduit que le Cryodrakon boreas pouvait atteindre 10 mètres à sa taille adulte. D'autant plus que malgré leur large distribution et leur grande taille, les fossiles d'Azhdarchidae sont rares et souvent fragmentaires. Nous savons également que ce mystérieux groupe de reptiles volants géants a existé sur presque tous les continents. Leurs grosses têtes, équilibrées au bout d'un cou très long, donnent un aspect de corps de type girafe avec de longues jambes et de grands pieds, sans oublier leurs ailes absolument gigantesques!

Mais en les étudiant de plus près, il s'est avéré que ces fossiles provenaient finalement d'une espèce différente. L'humérus du reptile - l'os long situé dans les pattes inférieures - est également apparu très différent. Mais Cryodrakon et Quetzalcoatlus appartiennent probablement à la même espèce.

Les auteurs de l'étude estiment que les restes se sont déposés au Canada il y a entre 76.7 et 74.3 millions d'années, ce qui en fait l'un des plus anciens azhdarchidae connus en Amérique du Nord.

Dr Hone ajoute que c'est une bonne nouvelle que l'on puisse identifier Cryodrakon comme distinct du Quetzalcoatlus : " Cela signifie que l'on parvient à une meilleure compréhension de la diversité et de l'évolution des ptérosaures prédateurs de l'Amérique du Nord. Au vu de son cou, le premier était en revanche sans doute plus robuste et peut-être plus lourd que le second dont la masse est estimée à 250 kilogrammes.

Share