Jean-Luc Mélenchon attaque Yann Barthès, TF1 échappe à Cyril Hanouna — Quotidien

Share

"Ce sont ses images qui servent de base à nos accusateurs", estime dans un post sur Facebook l'homme politique de 68 ans. Sans coupure et sans commentaire, sur les réseaux sociaux et sur MyTF1.fr. "Depuis un an ils cachaient ces moments où Alexis Corbière et moi rassurons les policiers." . En cause, la réaction du président du parti et de ses collaborateurs lors d'une perquisition pour le moins agitée à son domicile puis dans les locaux du parti en octobre 2018.

Les images en question montrent une confrontation tendue entre les forces de l'ordre et les responsables de LFI. "C'est le contraire de ce que montrent les 30 secondes que diffuse Quotidien depuis un an".

Alors que Jean-Luc Mélenchon et cinq de ses proches doivent être jugés les 19 et 20 septembre en correctionnelle pour cette affaire, Alexis Corbière a déclaré sur LCI: "Si vous sectionnez les images - notamment, on m'a vu dire à un policier d'arrêter d'être violent - mais qu'on voit tout avant, les violences qui ont lieu, le moment où calmement je dis à un policier 'Pas de violences!'". (.) Les images diffusées par M. Barthès dans Quotidien, elles sont coupées. "Pour un homme comme moi, c'est une humiliation la manière dont on nous traite, de sectionner les images pour ne montrer Jean-Luc Mélenchon que en colère qui subit une injustice, de me montrer moi (également en colère, ndlr)..." Il a assuré que l'intégralité des séquences tournées, représentant quarante-quatre minutes, serait mise en ligne sur le site de TF1 ce mercredi 11 septembre à partir de 18 heures. On voit également que, quelques instants après son " La République c'est moi ", le chef de LFI a chuchoté au même policier qui lui faisait face: " Ne vous inquiétez pas, personne n'est violent ici ". On me voit dire "Pas de violence" avant qu'un policier ne jette au sol des militants [LFI]. Alexis Corbière, lui, avait dit " Pas de violence " avant de s'énerver en voyant un policier plaquer un militant au sol.

Hier soir, Yann Barthès a tenu à revenir sur cette déclaration sur TMC. L'animateur a dévoilé de nouvelles images pour contrer les déclarations d'Alexis Corbière. Nous les avons diffusées, il y a quelques mois. "Croyez-moi, ça vaut le coup de la regarder de la première à la dernière seconde", avance le reporter politique Paul Larrouturou".

Share