Les vérités de Fekir sur son transfert avorté en 2018 — Liverpool

Share

"J'y ai toute ma famille, mes amis", Nabil Fekir a profité de cet entretien pour livrer sa version des faits sur son transfert avorté à Liverpool à l'été 2018. Nabil Fekir en est conscient: sa saison 2018/2019, sa dernière sous les couleurs de son club formateur de l'Olympique Lyonnais, n'a pas été une réussite. Subtil passeur décisif sur l'ultime but de Jonathan Ikoné contre l'Albanie (4-1), l'habituel joker de l'équipe de France confirme ainsi son encourageant début de saison avec le Betis Séville (deux buts inscrits en Liga).

Nabil Fekir a prouvé samedi qu'il avait encore son mot à dire avec les Bleus. "Après, oui, ça jouait forcément sur mon mental, sur moi-même". "Même si c'était inconscient et que je me répétais que cela faisait partie du destin".

Arrivé au Betis Séville cet été après huit années à Lyon, le champion du monde a livré une longue interview pour L'Equipe. A l'époque, un problème lié à son genou avait été évoqué pour justifier la décision du club anglais. Quelle est la vérité alors? C'était un moment un peu noir de ma carrière. Mais il fallait bien une excuse et les tests médicaux passés à Clairefontaine étaient très clairs. Le genou, il va très bien, il n'a rien du tout.

Mis en cause par Nabil Fekir dans l'échec de son transfert à Liverpool, Jean-Pierre Bernès apporte une réponse cinglante à son ancien joueur.

Séparé de Bernès depuis avril dernier, Fekir n'est pas loin de penser que celui-ci a fait capoter son transfert. "Mais quand, dans les négociations, tu n'es pas informé de tout ce qu'il se passe, ce n'est pas normal", explique-t-il.

Depuis la fin de leur collaboration, les deux hommes ont coupé tout contact.

Il avait des choses à dire. (.) En fait, quand vous n'avez rien à dire sur quelqu'un, ça ne sert à rien de parler. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "Ajouter un commentaire" ...

Share