Patrick Balkany agressé à Levallois-Perret, deux suspects interpellés

Share

Ceux-ci [les militants, ndlr] ont ensuite haussé le ton et ont pris à partie le Maire, lui reprochant de ne pas intervenir dans un conflit d'ordre privé opposant une commerçante de la ville aux co-propriétaires de l'immeuble. " Deux personnes ont été placées en garde à vue au commissariat de Levallois-Perret", révèle la chaîne d'information, qui annonce qu'une enquête a été ouverte par le parquet de Nanterre.

"Agression physique du maire Mr Balkany sur notre porte-parole à Levallois-Perret" [sic], dit la légende de la vidéo mise en ligne par le groupe. Le Parisien assure de son côté que Patrick Balkany a été "bousculé", mais qu'il n'a pas été blessé.

Les faits, qui restent à clarifier, se sont produits non loin de la mairie, alors que les membres de la LDNA étaient venus interpeller Patrick Balkany sur le cas d'une boulangère, Pauline, qui dénonce des insultes racistes répétées à son égard. L'un des deux hommes a bousculé le Maire et l'a attrapé par l'épaule, cherchant clairement à faire dégénérer la situation.

Le maire de Levallois, tente alors d'attraper le téléphone du militant, avant de quitter les lieux.

"On va vous égorger, on va vous tuer", auraient notamment menacé les agresseurs, a affirmé Mme Balkany.

Le maire et les deux femmes ont porté plainte. Jusqu'à une douzaine de personnes se sont en effet rassemblées devant l'édifice durant la journée de vendredi, déroulant une banderole "Universal Negro Improvement Association and African Communities League", a indiqué la police.

Patrick Balkany le 13 mai 2019 au tribunal de Grande Instance de Paris pour fraude fiscale notamment.

Share