La filiale gestion de titres de BNP Paribas élague

Share

BNP Paribas compte ainsi supprimer des postes en France. Pour justifier sa décision, le groupe explique vouloir "permettre la poursuite d'une croissance durable et profitable, en optimisant son modèle opérationnel et en simplifiant son organisation" et pointe "la pression concurrentielle mondiale accrue et un contexte de taux bas".

A l'instar du reste du secteur bancaire européen, le groupe est soumis à une baisse de ses marges rognées par les taux bas, une concurrence exacerbée entre établissements et la volatilité des marchés nourrie par les tensions commerciales.

Le groupe bancaire BNP Paribas compte réduire les effectifs d'une filiale de services financiers aux investisseurs professionnels, d'ici trois ans et "sans départs contraints", a affirmé ce jeudi le groupe dans un communiqué, confirmant une information du Monde. "Depuis plusieurs années, BNP Paribas prend le parti de délocaliser des milliers d'emplois vers des pays à moindres coûts salariaux, à l'image du Portugal, de la Pologne ou de l'Inde", souligne Le Monde. La banque belge n'est pas concernée par cette coupe. Une démarche qui laisse sceptiques les syndicats. Le groupe est coté au premier marché d'Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40.

Share