Un Français enlevé et tué par un grizzly au Canada

Share

Le voyage a tourné au drame. Julien Gauthier, franco-canadien habitant la Seine-Saint-Denis, est mort jeudi 15 août après une attaque de Grizzli alors qu'il campait dans le nord-ouest du Canada.

Les deux Français étaient à Tulita, le long du fleuve Mackenzie, dans le grand-Ouest canadien, au moment de l'attaque. Son corps a été retrouvé le lendemain dans une zone sauvage près de son campement.

Selon Le Parisien, qui rapporte l'information, le quadragénaire était accompagné de Camille, une amie qui a prévenu les secours mais, sous le choc, ne s'est pas épanchée sur les circonstances exactes de l'attaque.

Sur la plate-forme de sociofinancement Kiss Kiss Bank Bank, le duo avait expliqué qu'il comptait traverser le territoire en canoë-camping sur le fleuve Mackenzie, de Fort Providence jusqu'à Inuvik, un périple d'environ 1500 km. L'ours a saisi Julien "au cou et à l'épaule avant de l'emporter dans la forêt", précisent nos confrères.

À l'origine, le voyage est un projet artistique.

"Pendant l'aventure, Julien enregistrera et s'inspirera des sons insolites qu'il entendra là-bas et Camille prendra des photos", racontaient-ils sur le site Internet en détaillant leur projet.

Durant son voyage, qui devait durer une trentaine de jours, le Français voulait enregistrer des sons dans la nature sauvage dans le but d'organiser une exposition en région parisienne.

L'orchestre symphonique de Bretagne, pour lequel Julien Gauthier travaillait, a tenu à lui rendre hommage sur sa page Facebook.

" C'était un homme sensible, généreux et talentueux que beaucoup parmi nous ont eu la chance de connaitre par son travail et le don de son amitié".

"Il avait lié sa passion de la nature avec celle de la musique", témoigne au Parisien la femme de la victime, Laura, restée en France.

Share