Donald Trump prône un retour au G8, avec la Russie

Share

Le retour à un format G8 en 2020 avec la réintégration de la Russie dans le club des démocraties libérales, jugé approprié mardi par Donald Trump, dépend de l'évolution de la situation en Ukraine où le contexte actuel pourrait "être favorable à des avancées", a déclaré mercredi une source diplomatique française.

Comme à son habitude, le président américain Donald Trump a mis les pieds dans le plat. En réalité, la Russie a été suspendue par les autres pays du G8 après l'annexion de la Crimée en 2014, puis Moscou a décidé de claquer la porte. "C'est bien plus sensé d'avoir la Russie", a-t-il plaidé mardi.

Comme vous savez, pendant longtemps c'était le G8 (.) et le président Obama n'a plus voulu de la Russie parce qu'ils se sont montrés plus malins que lui.

Les membres du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) doivent se retrouver du 24 août au 26 août à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) pour un sommet qui s'annonce sous haute tension, en raison des désaccords entre Donald Trump et ses alliés sur de nombreux sujets, à l'instar de l'Iran, la Syrie ou encore l'accord de Paris sur le climat.

Donald Trump a souvent été critiqué aux États-Unis, même dans son propre camp, pour son indulgence envers la Russie et Vladimir Poutine.

Share