Son père réfute les accusations de maltraitance — Yann Moix

Share

Dans plusieurs de ses ouvrages, Yann Moix confie avoir eu une enfance très difficile et avoir été battu. ", s'insurge le père de Yann Moix, en référence aux accusations portées par son fils ces dernières années". Comme l'un de ses précédents livres, ce dernier remet une nouvelle fois en scène des actes de maltraitances qu'il aurait subis enfant et adolescent.

José Moix, qui n'a pas encore lu Orléans, mais qu'on lui a résumé, s'indigne en particulier des descriptions faites de la mère de Yann Moix: "Comment Yann peut-il décrire sa mère lui courant après avec un couteau pour le tuer!" Interrogé par nos confrères de La République du Centre, cet ancien kinésithérapeute de 75 ans a tenu à donner sa version des faits.

"Je tiens à dire que notre fils n'a jamais été battu", débute José Moix, visiblement touché par les propos de son fils à son égard et celui de son épouse, avant d'admettre cependant que "la notion d'enfant battu a évolué entre les années 1970-80 et aujourd'hui". "Mais les accusations portées dans Orléans ne sont qu'" affabulations ". Le septuagénaire ne reconnaît aucune violence répétée: " Jamais je n'aurais été capable de faire manger ses excréments à mon fils. "Prétendre cela relève de la psychiatrie, ce n'est pas possible".

Au contraire, son père insiste sur les sacrifices qu'ils ont fait pour lui: "S'il avait vraiment été un enfant battu, qu'on ne l'avait jamais aimé sa mère et moi, croyez-vous qu'on lui aurait payé ses études jusqu'à Sciences Po?" (.) On a acheté un appartement à Paris pour qu'il loge le temps de ses études, on a payé son loyer et ses charges jusqu'à au moins ses 30 ans.

"Vous pouvez d'ailleurs les contacter, pour vous en convaincre". Une enfance où il dit avoir énormément souffert, notamment du traitement que lui infligeaient ses parents. "C'était un enfant à haut potentiel, surdoué. Mais, à l'époque, je n'ai pas su le détecter assez tôt, c'est peut-être ma grande erreur de père", regrette-t-il.

Face à ses dires, le père de Yann Moix - José Mois - a décidé de prendre la parole et nie les faits relatés par son fils, lors d'une interview accordée à La République du Centre, comme le rapporte Paris Match. Yann Moix affirme qu'il n'a pas eu une enfance comme les autres Il a plusieurs fois dépeint le portrait d'une mère excessive, d'un père violent et intransigeant. "Ce qu'il n'a jamais accepté". Il a toujours fui.

Share