Le tireur est arrêté | ICI — Fusillade à Philadelphie

Share

Plusieurs agents de la police de Philadelphie ont été blessés par balle mercredi après-midi, dans une fusillade qui était toujours en cours en début de soirée.

L'incident avait commencé comme une affaire de drogue, a précisé Richard Ross. Les policiers ont échangé des coups de feu avec le tireur et certains ont dû fuir par les fenêtres du logement.

Le commissaire Richard Ross a expliqué que les policiers étaient déjà entrés dans la résidence, munis d'un mandat, lorsque la fusillade a éclaté. "Nous l'avons appelé de nombreuses fois", a-t-il dit.

Le maire de Philadelphie, Jim Kenney, a salué le travail de la police, mais a mis en cause les responsables politiques pour l'absence de mesures afin de limiter la violence par armes à feu.

"Les autorités, aussi bien au niveau fédéral qu'au niveau de l'Etat (de Pennsylvanie), ne veulent pas faire quoi que ce soit pour enlever les armes de la rue", a déclaré M. Kenney à la presse. "C'est dégoûtant. Nous devons faire quelque chose", a encore déclaré le maire.

Mais cet incident survient près de deux semaines après deux tueries de masse, l'une à El Paso, au Texas, l'autre à Dayton, dans l'Ohio, qui ont fait en tout 31 morts et suscité une vive émotion aux Etats-Unis.

Share