Facebook admet avoir écouté et retranscrit des conversations privées de ses utilisateurs

Share

Après Google, Amazon, Microsoft et Apple, voici Facebook qui admet avoir écouté les conversations de ses utilisateurs à l'aide de milliers d'employés.

Facebook concède avoir enregistré des utilisateurs du réseau social, puis demandé à des sous-traitants de retranscrire les conversations, a révélé ce mardi 13 août le site de l'agence Bloomberg (en anglais), relayé par FranceInfo. Après avoir longtemps nié tout recours à cette pratique pour améliorer le ciblage publicitaire, l'entreprise de Mark Zuckerberg a fini par reconnaître les faits.

Les sous-traitants vérifiaient si l'intelligence artificielle du réseau interprétait correctement les messages qui avaient été rendus anonymes.

Facebook explique avoir eu l'autorisation de procéder à la transcription de leur conversation par des usagers de son application Messenger. "Tout comme Apple ou Google, nous avons gelé la pratique de faire écouter les enregistrements sonores par des humains la semaine dernière", se défend Facebook. Les deux derniers ont indiqué, ces dernières semaines, avoir abandonné la pratique ces dernières semaines, tandis qu'Amazon donne le choix aux usagers de bloquer l'utilisation de leurs échanges avec Alexa, l'intelligence artificielle qui anime ses assistants vocaux Echo.

Pour rappel, Facebook a récemment été sommé de verser une amende record de 5 milliards de dollars, votée par le régulateur du commerce américain, pour un usage inapproprié des données privées de ses utilisateurs. "Nous ne faisons pas ça".

Share