La star de la musique ivoirienne décédée tragiquement — DJ Arafat

Share

Ce lundi, la Côte d'Ivoire est en deuil suite à la disparition brutale du chanteur emblématique DJ Arafat à l'âge de 33 ans. Son dernier single s'intitulait "Moto moto".

Un geste qui a profondément ému le Daishikan qui a ouvert son cœur pour la première fois à Mix Premier: "Pour la première fois, Arafat m'a fait une déclaration".

Même s'il n'hésitait pas à piquer les Eléphants dans ses titres, l'artiste était très apprécié et plusieurs internationaux ivoiriens passés ou actuels lui ont rendu hommage, à l'instar de Didier Drogba, son "grand frère" dont il était un grand fan, de Gervinho, de Kader Keita ou encore de Serey Dié, qu'il avait vivement critiqué après son tir au but manqué contre l'Algérie à la CAN 2019.

Réputé pour ses clashs qui l'opposaient à d'autres artistes du coupé-décalé, DJ Arafat s'était taillé une aura sulfureuse, émaillée de scandales, comme le rappelle RTL.

La journaliste de radio Côte d'Ivoire (RCI) est internée dans un centre hospitalier dans le quartier de Cocody-Danga. " Il a été admis aux urgences dans un état végétatif". "Il avait un charisme naturel", "il restera une force pour la musique ivoirienne et africaine".

Artiste de renommée internationale, DJ Arafat est né en 1986 à Yopougon, une commune de la capitale économique ivoirienne. Il avait notamment une fracture du crâne et un œdème " indique un médecin.

DJ Arafat était "un monument de la musique ivoirienne", "il donnait des concerts dans toute l'Afrique", a témoigné Ozone, un producteur de hip hop et animateur de télévision. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les internautes à partager des photos et des vidéos de l'accident, où l'on découvre DJ Arafat inconscient, à terre, ou sa moto broyée. Ange Didier Huon, son vrai nom, est le fils de la chanteuse ivoirienne Tina Glamour.

Share