L'étrange ascension du mont Blanc d'Eric Woerth déclenche l'hilarité de la toile

Share

Cependant, les plaisanteries n'ont pas été au goût de l'actuel député de la 4e circonscription de l'Oise, qui s'est empressé de renchérir en postant de nouvelles photos de son épopée à travers les glaces.

Actuellement en vacances dans les Alpes, Eric Woerth a immortalisé l'ascension d'un des sommets du massif du Mont-Blanc.

Passionné d'alpinisme, l'ancien ministre a publié, plus tard dans la journée, un nouveau tweet où on le voit escalader les aiguilles du diable à Chamonix, qui culmine à plus de 4000 mètres. Un autre post sur son compte explique qu'il s'agit du glacier du milieu dans l'aiguille d'Argentière.

Sur Twitter, les moqueurs s'en donnent déjà à cœur joie...

Eric Woerth a-t-il voulu paraître plus sportif qu'il ne l'est? Deuxième élément surprenant, le cordon de la veste d'Eric Woerth pend dans le vide. Las, l'amoureux des cimes a été trahi par plusieurs détails de la photographie, qui révèlent la terrible vérité: ce cliché est une mise en scène.

Mais la présence de deux silhouettes en bas à droite de l'image semble indiquer que l'angle de la photo est trompeur, et que Woerth est en fait à quatre pattes sur la neige. Il semble donc probable que la photo a tout simplement été prise quand celui-ci était à genoux sur le sol puis tournée avant sa publication pour donner l'impression qu'il est effectivement en pleine ascension. Et d'ajouter sur les autres personnes présentes en arrière-plan: "Il s'agit d'une autre cordée, située 200 mètres plus bas". "Toujours sur les pointes avants", commente-t-il.

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas une photo trompeuse qui l'empêchera de gravir des sommets, et encore moins les internautes de réaliser des détournements savoureux. Face au buzz, Eric Woerth a réagi chez nos confrères de BFMTV, assurant que la photo est authentique, ce dont personne ne doute, et que les " gens sont malveillants tout le temps ".

Share