Un Palestinien tué après avoir tiré sur des soldats israéliens

Share

Des heurts ont éclaté dimanche entre policiers israéliens et fidèles palestiniens sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem, au premier jour de l'Aïd al-Adha, selon un journaliste de l'AFP sur place.

L'armée israélienne a indiqué avoir "neutralisé" cet homme qui s'était "approché de la barrière de sécurité dans le nord de la bande de Gaza", territoire contrôlé par le mouvement islamiste Hamas, et avait "ouvert le feu" sur ses soldats.

Le Croissant-Rouge palestinien a fait état 61 blessés, dont une quinzaine ont été hospitalisés.

Enfin, le 1er août, deux soldats israéliens ont été légèrement blessés et un officier touché plus gravement par les tirs d'un Palestinien ayant franchi la frontière, selon l'armée, et qui a ensuite été tué par des soldats. L'accès au site aux non-musulmans est interdit lors des fêtes musulmanes, pour éviter les tensions religieuses.

A l'occasion de cette fête des centaines de Palestiniens s'étaient réunis sur l'esplanade, située à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville, mais contrôlé par Israël, bien que cette situation ne soit pas reconnue par la communauté internationale. Après une nouvelle évaluation sécuritaire, la police israélienne aurait autorisé temporairement l'accès des juifs au site.

L'esplanade des Mosquées est le troisième lieu saint de l'islam et le site le plus sacré pour les juifs (appelé Mont du temple). -C. puis par les Romains en l'an 70.

Si l'entrée de l'esplanade des Mosquées est contrôlée par Israël, l'administration des lieux demeure la prérogative du Waqf, une fondation musulmane sous contrôle jordanien.

Des Palestiniens font face aux forces de sécurité israéliennes alors que la tension monte à l'intérieur de l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem. "A la suite de cet incident, un char israélien a tiré sur un poste militaire de l'organisation terroriste Hamas dans la même zone", a ajouté l'armée, précisant qu'il n'y avait pas eu de pertes du côté des troupes israéliennes. Samedi, l'armée israélienne avait tué quatre Palestiniens armés de fusils d'assaut, de lance-roquettes et de grenades qui tentaient selon elle s'infiltrer en Israël à partir du sud de Gaza.

Share