L'offre d'Air Canada bonifiée — Rachat de Transat

Share

Air Canada pourra donc compter sur l'appui du plus grand actionnaire de Transat à l'occasion de l'assemblée extraordinaire des actionnaires, prévue le 23 août prochain. " Nous sommes donc très heureux d'avoir reçu le plein soutien de Letko Brosseau pour notre transaction". Air Canada a l'intention de préserver les marques Transat et Air Transat et de garder le siège social de Transat et ses fonctions clés à Montréal, rappelle le dirigeant.

Letko, Brosseau et associés avait précédemment affirmé que l'offre initiale d'Air Canada était insuffisante. Nous sommes convaincus qu'elle amène le meilleur résultat possible pour toutes les parties prenantes.

Groupe Mach n'est pas autorisé à acquérir des actions de Transat dans le cadre de son plan, a tranché le Tribunal administratif des marchés financiers.

Dans le communiqué annonçant la bonification de son offre, Air Canada cite le conseil d'administration de Transat A. T, qui exhorte à nouveau les actionnaires à " rejeter le stratagème hautement abusif, coercitif, trompeur et conditionnel de Groupe Mach ".

Mach était donc revenu à la charge en proposant d'acheter " au moins " 6,9 millions de catégorie B de Transat A. T, au prix de 14 $ chacune, ce qui lui coûterait 97 millions.

En juin, Transat A.T. n'avait pas voulu étudier l'offre de 14 $ par action de Mach, soit une prime de 8 % par rapport à la proposition initiale de 13 $ par action d'Air Canada. En fixant le seuil juste en dessous du seuil réglementaire de 20% des actions en circulation, Mach évite selon Transat "délibérément " les règles canadiennes en matière d'offre publique d'achat "visant à protéger les actionnaires et à leur accorder un traitement juste et équitable et suffisamment de temps et d'information pour prendre des décisions éclairées ".

Share