Donald Trump exprime la situation des négociations avec la Chine — Guerre commerciale

Share

"Vendredi, depuis la Maison-Blanche, le président américain s'est prononcé sur la situation, levant le mystère sur les avancées des négociations vers la conclusion d'un accord entre les deux grandes puissances, selon lui, les Etats-Unis auraient toutes les cartes en main". "Si on le fait, c'est bien, si on ne le fait pas, c'est bien aussi", a déclaré le président américain avant de partir pour un congé dans son golf de Bedminster dans le New Jersey. "On les a dénoncés pour manipulation (de monnaie)".

Lundi, Washington a formellement accusé la Chine de manipuler le yuan, qui était tombé quelques heures plus tôt sous le seuil de sept pour un dollar pour la première depuis 2008. C'est ce qu'il ressort en tous cas de la déclaration du président américain Donald Trump.

Le département du Commerce a par la suite précisé qu'il poursuivait l'examen des demandes soumises par des entreprises américaines pour pouvoir acheter des équipements de Huawei. Wall Street a accueilli très froidement la nouvelle, amplifiant ses pertes du début de séance. En clôture, le Dow Jones cédait 0,34% contre -1,06% au plus bas du jour et le Nasdaq Composite abandonnait 1%, après avoir perdu jusqu'à 1,6%. Washington estime que Pékin pourrait se servir de Huawei à des fins d'espionnage, des accusations que la Chine rejette.

"Nous ne faisons pas d'affaire avec Huawei", a affirmé le Locataire de la Maison.

Fin juin, après une rencontre avec son homologue chinois, Xi Jinping, en marge du sommet du G20 au Japon, le président américain avait annoncé que Washington allait assouplir certaines des restrictions imposées à Huawei en échange d'une augmentation des achats chinois de produits agricoles américains.

Évoquant la bataille des monnaies intervenue cette semaine avec la dépréciation du yuan chinois, Donald Trump a aussi assuré vendredi qu'il ne dévaluerait pas le dollar.

Share