Des débris d'un Boeing 787 tombent sur la banlieue de Rome — Italie

Share

Aucun blessé n'est à déplorer, ajoute le journal.

L'équipementier aéronautique Rolls-Royce traverse une zone de turbulence.

L'un des moteurs de l'avion se serait fragmenté peu après son décollage de l'aéroport de Rome-Fiumicino et aurait fait des dégâts matériels.

L'avion transportait 298 passagers. Le titre a chuté en Bourse après un dysfonctionnement de l'un de ses moteurs, intervenu en plein vol sur un Boeing 787 de la compagnie Norwegian au décollage de Rome pour rejoindre Los Angeles. Vingt-cinq voitures et 12 maisons ont été endommagées par des fragments de métal du moteur dans la banlieue romaine. Le maire de Fiumicino, Esterino Montino, a réagi en dénonçant la proximité des pistes avec les habitations et en partageant plusieurs images des débris retrouvés.

L'action recule 3,3% à 754 pence à la Bourse de Londres vers 10h30 GMT, accusant la deuxième plus forte baisse du Footsie, qui perd 0,16% à ce stade.

Le groupe est confronté à une série de problèmes avec son moteur Trent 1000 qui équipe le 787 Dreamliner de Boeing et qui lui a déjà coûté des centaines de millions de livres de charges.

Cet accident ne fait qu'enfoncer Boeing, dont les avions 737 MAX sont cloués au sol depuis le mois de mars dernier, après avoir été impliqués dans deux crashs aériens, celui de Lion Air et d'Ethiopian Airlines, qui ont fait 346 morts.

Share