Huawei présente Harmony OS, son premier système d'exploitation pour smartphones - Télécoms

Share

Menacé de ne plus pouvoir embarquer Android dans ses appareils, le fabricant chinois Huawei a dévoilé son système d'exploitation maison lors de sa conférence annuelle aux développeurs. Au cas où l'impossibilité d'employer Android se confirmait, Harmony OS deviendrait également le système d'exploitation des smartphones Huawei.

"Nous voulons apporter davantage d'harmonie (.) dans le monde", a commenté M. Yu, alors que Huawei est placé sur une liste noire par les Etats-Unis, qui le soupçonnent d'espionnage au profit de Pékin, ce qu'il dément.

L'inscription sur une liste noire de celui qui est considéré comme le leader de la technologie 5G fait que les entreprises américaines ne sont, en théorie, plus autorisées à lui vendre des produits technologiques. Une période d'exemption de trois mois - qui doit prendre fin la semaine prochaine - a toutefois été accordée par Washington.

Cette télévision intelligente sera disponible à partir de jeudi en Chine et commercialisée par Honor, la deuxième marque de smartphone de Huawei destinée à une clientèle plus jeune, a annoncé samedi son PDG, George Zhao.

Ce système d'exploitation pourrait remplacer Android, dont les téléphones de la compagnie chinoise peuvent être privés. Google travaille aussi sur son propre projet de système d'exploitation polyvalent, "mais ce n'est pas encore au stade de la réalisation", a-t-il observé. La force des écosystèmes iOS et Android réside dans leur catalogue d'applications, et il sera difficile de convaincre les particuliers d'acheter un smartphone sans des apps comme WeChat ou Facebook. Il sera ensuite étendu à d'autres appareils (montres, enceintes, systèmes pour automobiles.), en Chine d'abord puis dans le reste du monde. A noter toutefois que les applications Android compatibles seront de type AOSP (Android Open Source Project); le Google Play Store ne sera donc pas reconnu. "Nous entrons dans une ère où les gens s'attendent à une expérience intelligente englobant tous les appareils et usages, a expliqué Richard Yu, à la tête des activités B2C de Huawei".

À VOIR AUSSI - Pourquoi certains pays se méfient-ils de Huawei?

Share