Deux jeunes Canadiens soupçonnés de meurtres retrouvés morts

Share

Ils avaient également retrouvé une embarcation endommagée au bord du fleuve Nelson.

" Nous sommes confiants que ces corps sont ceux des deux suspects recherchés en lien avec les homicides survenus en Colombie-Britannique " le mois dernier, a déclaré Jane MacLatchy, porte-parole de la police, lors d'une conférence de presse". Bien que les suspects n'avaient pas été vus depuis le 22 juillet, les enquêteurs étaient persuadés qu'il ne s'agissait que d'une question de temps avant qu'ils soient retrouvés. Une autopsie sera effectuée afin de connaître les circonstances exactes des décès et de confirmer officiellement qu'il s'agit de Kam McLeod (19 ans) et Bryer Schmegelsky (18 ans).

Le ministre fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale, a salué le travail des enquêteurs qui, selon lui, ont "mené cette opération majeure avec une extraordinaire efficacité".

Si la chasse à l'homme semble effectivement terminée, l'enquête concernant les trois meurtres en Colombie-Britannique est loin d'être terminée a rappelé la GRC de la province à l'extrême-ouest du pays.

La découverte des corps des deux fugitifs, si elle est confirmée, mettra fin à une longue chasse à l'homme qui a tenu en haleine tout le Canada et qui s'est terminée dans la région très inhospitalière du nord du Manitoba, une zone marécageuse infestée d'animaux sauvages, don des loups et des ours, et d'insectes piqueurs. D'autant qu'ils étaient recherchés par des dizaines de policiers aidés de drones, d'hélicoptères, et même de deux avions de l'armée équipés de caméras thermiques.

Les deux suspects ont abouti dans la région de Gillam, située à plus de 1000 km au nord de Winnipeg, la capitale du Manitoba, au terme d'une cavale en voiture de plus de 3000 km à partir de la Colombie-Britannique.

Ils sont également soupçonnés d'avoir tué un Australien de 23 ans, Lucas Fowler, et son amie américaine Chynna Deese, 24 ans.

Les deux adolescents ont été aperçus une première fois dans le Saskatchewan, puis à Gillam, dans le Manitoba, à 3.000 km environ des scènes de crime en Colombie-Britannique, où le nouveau véhicule qu'ils conduisaient a été retrouvé carbonisé.

Les deux adolescents ont été formellement accusés du meurtre sans préméditation d'un professeur de botanique de 64 ans.

Le mobile de ce triple meurtre reste à ce jour une énigme.

Fin juillet, le père de Bryer Schmegelsky avait dit à la presse canadienne s'attendre à la mort de son fils, qu'il avait dépeint comme un "survivaliste" en "mission suicide".

Share