Abbey Road, l'image iconique des Beatles a 50 ans

Share

Il y a 50 ans, le 8 août 1969, le groupe le plus célèbre au monde sortait des studios d'enregistrement EMI de Londres pour traverser les bandes du passage clouté d'Abbey Road en file indienne. Elles ont ainsi créé une des couvertures d'album les plus connues de l'histoire de la musique et imitent depuis lors un nombre incalculable de fans.

Des admirateurs des Beatles ont refait la photo sur Abbey Road pour célébrer le cinquantième anniversaire du cliché.

Qui n'a jamais vu cette photo? Cinquante après, il a tenu à revenir à Abbey Road. D'après la légende, la séance photo n'a duré qu'une dizaine de minutes et six clichés ont été pris. Y figurent les morceaux "Something", "Here Comes The Sun", "Octopus's Garden" et "Come Together", ainsi que le fameux medley qui boucle l'album, un enchaînement de chansons parfois inachevées.

Abbey Road est devenu un vrai lieu de pèlerinage.

Fait inhabituel, le nom des Beatles ne figure pas sur la pochette.

Mais cette pochette a également suscité une théorie du complot. Starr porte un costume noir, tandis que McCartney est pieds nus, mal à l'aise et tient une cigarette. Ils voyaient aussi des messages cachés dans le fait qu'il marche pieds nus et d'un pas différent des autres membres du groupe. Ils ont été créés en 1931, dans une grande maison du XIX siècle. Écoulé à plus de 30 millions de copies depuis 1969, il est à la fois l'album studio le plus vendu du quatuor (même s'il est aujourd'hui devancé par " 1", une compilation des Beatles sortie en 2000 et vendu à 35 millions d'unités, ce qui en fait le disque le plus vendu paru depuis le début du XXI siècle) et l'album studio le plus vendu des années 60, tous artistes confondus. Les fans sont nombreux à avoir rejoué la scène sur le plus célèbre des passages piétons. Ce dernier est également filmé en temps réel par une caméra dont les images sont diffusées sur le site internet des studios.

Le passage piéton est lui classé aux monuments historiques anglais depuis 2010.

Dans 50 ans, des gens viendront encore ici pour rendre hommage aux Beatles, prédit Chris Barnett, 63 ans. Ces artistes ont changé la musique pour toujours. "Ils chantaient sur l'amour et la paix ".

Share