"Moi aussi, j'ai croisé des prédateurs" — Brad Pitt

Share

Le mercredi 14 août, Brad Pitt sera à l'affiche de Once Upon a Time... in Hollywood, le neuvième film de Quentin Tarantino. Il s'est ensuite confié sur des sujets plus complexes à l'instar de l'affaire Weinstein et des différentes menaces du show-business.

Bientôt deux ans après le début de l'affaire Harvey Weinstein, la question du harcèlement sexuel est encore sur toutes les lèvres.

"Lorsqu'on débute et qu'on a besoin de travailler, on est plus vulnérable, c'est là qu'on risque de se retrouver dans des situations délicates".

Heureusement, le sex symbol se rappelle avoir eu "la plupart du temps la chance de fréquenter des gens bien et plus intelligents". Il défendait alors sa petite amie de l'époque, une certaine Gwyneth Paltrow, qui avait échappé au pire.

L'influent producteur, qui fait et défait les carrières du tout Hollywood, tente alors de l'agresser sexuellement. "J'étais un enfant, j'étais sous contrat, j'étais pétrifiée", explique l'actrice dans les colonnes du New York Times en 2017, lorsque sortent les premier témoignages de l'affaire Weinstein.

S'il est aujourd'hui l'un des acteurs les plus célébrés de la planète, Brad Pitt a d'ailleurs dû faire face à des personnalités similaires à ses débuts.

Quelques semaines plus tard, l'acteur et le producteur se croisent lors d'une avant-première. "C'est comme s'il l'avait jeté contre un mur (.) et il lui a dit: "Si tu poses encore ta main sur elle, je te tue" " expliquait l'actrice en 2018. "Il a été formidable". Je comprends la honte injustifiée, l'impuissance et l'incapacité à dénoncer.

Share