Vivendi bondit de 6% en Bourse grâce à Tencent

Share

Les cessions de parts minoritaires d'UMG par Vivendi constituent une opération très attendue par le marché pour cristalliser la valeur du groupe français et potentiellement procéder à des acquisitions voire soigner ses actionnaires.

Ce dernier pourrait investir jusqu'à 6 milliards d'euros pour prendre une participation dans la major du disque. Si ces dernières aboutissent, Tencent disposerait, de plus, d'une option d'achat d'un an pour acquérir une participation supplémentaire de 10 % au même prix et dans les mêmes conditions.

"Vivendi et Tencent étudient également en parallèle différents domaines de coopération commerciale à caractère stratégique", a précisé le groupe français dans un communiqué.

"Vivendi poursuit par ailleurs le processus de cession d'une participation minoritaire supplémentaire d'UMG à d'autres partenaires potentiels", explique Vivendi.

Avec Tencent, Vivendi espère renforcer la promotion des artistes d'UMG, mais aussi rechercher et promouvoir de nouveaux talents sur de nouveaux marchés.

L'opération est encore soumise à un audit approfondi des comptes d'UMG par Tencent (une "due diligence", de mise pour un tel investissement). L'action Vivendi gagne 5,84% à 25,38 euros vers 9h45 et signe la plus forte hausse de l'indice CAC 40 (+0,15%).

Universal Music Group a réalisé un chiffre d'affaires de 3,3 milliards d'euros au premier semestre de 2019, soit 44 % de celui de l'ensemble du groupe Vivendi.

"L'annonce des négociations entamées avec Tencent est saluée par le marché et permet à la valeur d'enregistrer son bond le plus important depuis plus de deux ans", a souligné Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

Un projet d'introduction en Bourse d'UMG, envisagé dans un premier temps, semblait conforté par la valorisation de plus de 29 milliards de dollars obtenue en avril 2018 par le numéro un du streaming Spotify lors de ses premiers pas à la Bourse de New-York, mais il a finalement été abandonné " à cause de sa complexité ".

Tencent est un mastodonte chinois des jeux vidéo et des réseaux sociaux, notamment grâce à WeChat, le Facebook chinois.

Share