Trump propose d’aider Poutine à combattre les feux de forêt en Sibérie

Share

Donald Trump a même proposé à Vladimir Poutine l'aide des Etats-Unis pour combattre les flammes. Ces dernières s'inquiètent du manque de réaction des autorités russes face à ces incendies allant jusqu'à menacer d'accélérer la fonte de l'Arctique.

Mercredi 31 juillet, Vladimir Poutine a ordonné à l'armée russe de prendre part à la lutte contre les incendies qui ravagent des millions d'hectares de forêts en Sibérie.

Ainsi, le ministère de la Défense a envoyé dix avions et dix hélicoptères bombardiers d'eau dans le territoire de Krasnoïarsk, la région la plus touchée par l'incendie.

Réagissant à l'envoi de l'armée, un responsable de l'ONG Greenpeace Russia, Grigori Kouksine, a regretté une décision "assez tardive" qui ne devrait pas, selon lui, changer "fondamentalement" la situation. Mais selon Greenpeace Russie, ce sont déjà 12 millions d'hectares de forêt sibérienne qui sont partis en fumée.

Arrivé sur place mercredi, le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, fait des promesses d'aides. Ces feux, déclenchés par des orages secs à des températures supérieures à 30°C, ont été propagés par des vents violents. "Il y a des difficultés objectives: le problème des distances, des endroits difficiles à atteindre et des facteurs propres à cette année", a-t-il déclaré. " Il aurait mieux valu éteindre ces feux à des étapes plus précoces, quand il était encore possible de le faire", affirme-t-il.

Les grandes villes des régions de l'Altaï (Sibérie occidentale) et de l'Oural telles qu'Ekaterinbourg et Tchéliabinsk sont envahies par la fumée de ces incendies.

Au total, selon les chiffres officiels, près de trois millions d'hectares, soit un peu moins que la superficie de la Belgique, étaient en proie aux flammes mercredi, essentiellement dans les immenses régions de Iakoutie, de Krasnoïarsk et d'Irkoutsk.

Dimanche, la fumée provoquée par les feux de forêts en Sibérie a atteint le Kazakhstan voisin, où une "concentration de substances polluantes dépassant la norme" a été enregistrée dans plusieurs villes, y compris dans la capitale Nur-Sultan, a indiqué le Service météorologique kazakh, cité par les médias locaux.

Share