Epidémie de fièvre jaune, avec 89 cas et un décès — Côte d'Ivoire

Share

Le ministère dénombre 89 cas et un décès dans le district d'Abidjan.

L'épidémie de fièvre jaune sévit depuis quelques semaines dans le pays, où plusieurs dizaines de personnes ont contracté la maladie, dont la plupart dans la capitale Abidjan. "Au total, 89 cas dont un décès ont été enregistrés ", a déclaré le ministère ivoirien de la Santé. Conformément aux règlements en vigueur, selon ledit communiqué la déclaration de l'épidémie a été faite à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Pour rappel, d'après un recensement le juin dernier, 130 cas et deux morts ont été constatés, de suite une campagne a été lancée par les autorités sur la sensibilisation contre cette épidémie à travers l'application des produits insecticides. Par conséquence une investigation épidémiologique a également été réalisée afin d'évaluer le risque de propagation et orienter la stratégie de lutte.

Il s'agit de l'élimination des gîtes larvaires (vieux pneus, canaris, pots de fleur, objets abandonnés...).

Cette épidémie de fièvre jaune s'ajoute à celle de la dengue, transmise par le même moustique.

Le ministère de la Santé recommande " aux personnes non vaccinées de se faire vacciner contre la fièvre jaune. Cette période de forte humidité favorise la prolifération du moustique aédès, le vecteur de la maladie. "Par conséquent, les mesures de lutte anti vectorielle qui sont mises en œuvre pour faire face à la dengue, restent également valables pour l'épidémie actuelle de la fièvre jaune ", a indiqué Dr. Aka Aoulé.

Share