Après l' épidémie de dengue: La fièvre jaune menace, un décès

Share

Le ministère dénombre 89 cas et un décès dans le district d'Abidjan.

Selon une note du ministère de la Santé et de l' Hygiène publique, des cas confirmés de fièvre jaune ont été signalés en Côte d'Ivoire, principalement dans le district autonome d' Abidjan. Dans un communiqué du ministère de la Santé et de l' Hygiène publique dont copie nous est venue, nous apprenons que 89 cas ont été enregistrés. Une "déclaration de l'épidémie a été faite à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)", ajoute-t-il.

"Elimination des gîtes larvaires (vieux pneus, canaris, pots de fleur, objets abandonnés...), lutte contre les moustiques adultes (pulvérisation intra et extra domiciliaire, dormir sous moustiquaire imprégnée d'insecticide, mettre des grilles anti moustiques aux portes et fenêtres des maisons) et vaccination des personnes vivant dans l'entourage immédiat des malades afin de rompre la chaîne de transmission", conseille le communiqué.

"Cette épidémie survient dans un contexte d'épidémie de dengue à Abidjan", rappelle-t-il. La dengue et la fièvre jaune sont "des maladies virales transmises par un même moustique".

Aboisso- Les populations du village d'Allakro situé dans la sous-préfecture de Noé et dans le département de Tiapoum ont exprimé, dimanche, leur reconnaissance au ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, par ailleurs, président du conseil régional du Sud-Comoé au cours d'une cérémonie tenue dans leur village.

Share