VIDÉO | Tour de France: Quintana s'impose en solitaire au pied du Galibier

Share

Son père Luis Quintana a confirmé l'arrivée de son fils aux côtés de Warren Barguil, jeudi en marge de la 18eme étape du Tour de France remportée par le Colombien. Moins de deux minutes et demies séparent le maillot jaune, Julian Alaphilippe, du sixième Emanuel Buchamann. Il se replace 7ème au classement général.

Après Vars (1re catégorie), la course enchaîne par l'Izoard, col long de 14,1 kilomètres (à 7,3%) et classé hors catégorie, grimpé par son versant le plus spectaculaire à partir de la vallée du Guil.

Lors des derniers Tours de France, on a si souvent raillé l'attentisme du Colombien, attendu en vain une attaque qui aurait pu déstabiliser Christopher Froome, qu'on était un peu scotché à notre chaise face à la puissance de son offensive. Le coureur Ag2r-La Mondiale est quand même allé chercher un beau lot de consolation sur le podium: il a revêtu le maillot à pois.

Van Avermaet et le Français Julien Bernard ont bien tenté leur chance dans l'Izoard mais ce sont finalement 16 hommes qui se sont présentés au pied du Galibier.

Habitué à l'altitude, le Colombien Nairo Quintana a placé une attaque à 7,5 km du sommet du Galibier que personne n'a été capable de suivre.

Quintana a attaqué à 7,5 kilomètres du sommet et a creusé l'écart sur le duo de poursuite formé de Bardet et du Kazakh Alexey Lutsenko. Egal Bernal (Ineos) s'est extirpé du groupe des favoris pour prendre la deuxième place au classement général.

Grâce à sa belle attaque dans le Galibier, Bernal est désormais 2e du général à 1:30 d'Alaphilippe. Tour de France 2019: Le retour de maboule d'Alaphilippe dans la descente du GalibierTour de France 2019: Quintana revit, Bernal grignote.

La grande bagarre continuera vendredi, avec une étape plus courte, mais avec deux cols de choix au programme, l'Iseran, le "toit" du Tour, et la montée finale vers Tignes. Un parcours montagneux une nouvelle fois ce qui va nous offrir un magnifique spectacle.

Share