Suède : Le rappeur américain Asap Rocky maintenu en détention

Share

"L'artiste soupçonné restera en détention pendant la durée de ce délai ", a annoncé le tribunal à l'issue d'une audience d'une heure lors de laquelle ASAP Rocky a comparu en tenue verte des détenus. Il aurait estimé qu'ASAP Rocky devait bénéficier d'une assistance de la part du gouvernement américain. "Nous leur parlerons. Nous avons déjà commencé".

Le département d'Etat américain avait de son côté expliqué à l'AFP "suivre l'affaire de près", sans donner plus de détails.

"Le délai (accordé au procureur) pour une mise en accusation a été prolongé au jeudi 25 juillet à 11H00 (09H00 GMT)".

Le 5 juin, un tribunal a ordonné son incarcération au motif qu'il existait "un risque de fuite" à l'étranger.

L'avocat de l'artiste, Slobodan Jovicic, a déclaré que la décision était attendue, mais injuste, et qu'A $ AP Rocky est innocent. Pour poursuivre l'instruction, l'accusation avait demandé que la détention provisoire soit prolongée jusqu'au 25 juillet.

Il avait été placé en garde à vue le 3 juillet, après une bagarre dans les rues de Stockholm, la capitale suédoise.

Le représentant des États-Unis, Adriano Espaillat, de New York, où est né Mayers, a également demandé sa libération. Lui soutient qu'il a agi pour se défendre d'un groupe de personnes qui le harcelaient et le suivaient.

La justice suédoise maintient Asap Rpocky en prison.

Sur une vidéo amateur d'abord diffusée par TMZ, l'artiste met au sol un jeune homme puis lui porte plusieurs coups. Un des deux hommes a également frappé un membre de l'entourage du rappeur et une enquête parallèle a été ouverte à son encontre. "Love. ASAP" saluée par la critique.

Plus de 600 000 personnes ont signé une pétition sur Internet #JusticeForRocky appelant à sa libération. En 2013, il enchaîne avec son premier album "Long".

Plusieurs élus du Congrès américain ont exhorté la Suède à libérer le musicien et un ancien ambassadeur américain à Stockholm, Mark Brzezinski, a fait savoir qu'il avait contacté le ministère suédois des Affaires étrangères et la maison royale, en dénonçant une "injustice à caractère racial".

Share