Les dépenses de l'Élysée en progression en 2018

Share

Dans son rapport annuel publié jeudi 18 juillet, la Cour des comptes a une nouvelle fois détaillé le fonctionnement et les dépenses de l'Élysée.

L'année dernière, les charges du compte de résultat (108,88 millions d'euros) et les produits (105,07 millions d'euros) ont connu une hausse respective de 6,6 % et de 2,9% par rapport à l'exercice 2017, écrivent les "Sages" dans ce rapport. Le budget de l'Élysée avait en effet été anticipé à hauteur de 103 millions d'euros pour le fonctionnement des lieux.

La baisse des produits propres issus de la vente de biens ou de prestations de service de 20% n'a pas été compensée par la vente de produits dérivés de l'Élysée dont le montant total des bénéfices s'élève à 30.000 euros pour le mois de septembre et par l'augmentation de la dotation annuelle de 8,7%. Elle justifie ces augmentations par "une hausse des besoins concernant le service télécommunication et informatique lié à l'assistance utilisateurs, des redevances d'installation de son "data centre", un accroissement de l'activité du Palais (hors réception), de besoins nouveaux en numérique (logiciels et maintenances informatiques, sécurité numérique)", précisant que la hausse des dépenses liés "aux déplacements et aux frais de mission" était le fait d'une "augmentation des frais de transport". La masse salariale a atteint en 2018 70,7 millions d'euros, contre 67,9 millions d'euros en 2017.

Les vacances présidentielles ont coûté environ 100.000 euros, comprenant deux voyages au fort de Brégançon pour 72.043 euros et le coût du week-end de la Toussaint en Normandie de 13.518 euros ainsi qu'un passage à la Mongie, a indiqué Le Figaro se référant au rapport de la Cour des comptes. Il faut savoir que ce budget ne prend pas en compte ses déplacements en France ou ses voyages à l'étranger. Si l'Élysée a dépensé un peu plus que prévu, en revanche la présidence n'a pas engrangé beaucoup de recettes.

Enfin, les dépenses liées à la fonction de la Première dame s'élèvent à 279 144 euros pour ce qui est du personnel.

Le couple présidentiel a remboursé 5 403 euros pour des frais de déplacements privés réalisés avec les avions de la République.

Share