" "Homéopathie. " C’est un choc " pour Boiron

Share

Agnes Buzyn, ministre de la Santé et elle-même un ancien médecin très respecté, a déclaré que le remboursement des produits homéopathiques aux patients par la sécurité sociale française, qui s'élève actuellement à 30%, sera ramené à 15% d'ici 2020 et passera à zéro en 2021. Sur Europe 1, Valérie Lorentz-Poinsot, directrice générale de Boiron, laboratoire français spécialisé dans l'homéopathie, n'a pas caché sa colère après cette décision. "Le calendrier progressif devrait permettre de " laisser le temps de la pédagogie " auprès des patients et de " laisser le temps aussi aux industriels de s'organiser", a expliqué la Ministre.

La baisse du niveau de remboursement de l'homéopathie suivie de la fin totale du remboursement en 2021 faute d'efficacité établie de ces traitements à l'origine de débats enflammés entre consommateurs et sceptiques a été annoncée mardi par Agnès Buzyn.

"Les laboratoires Boiron, choqués de cette méthode inappropriée et inhabituelle, ont demandé à être reçus par Monsieur le Président de la République en urgence". Elle se range ainsi du côté de la HAS qui avait délivré un avis défavorable au remboursement des remèdes homéopathiques il y a quelques semaines.

Par ailleurs la HAS a rappelé que "le recours à l'homéopathie ne doit pas retarder la prescription des soins nécessaires à la prise en charge, en particulier pour les maladies graves et évolutives". "(.) Il faudrait peut-être travailler à l'idée qu'il n'est pas toujours nécessaire de prendre un médicament", a-t-elle ajouté. "Passer à 15% ça n'a pas de sens", a jugé François Morel, secrétaire de ce collectif, interrogé par l'AFP. Dans son avis définitif rendu le 28 juin, la HAS avait relevé une "efficacité insuffisante" des granules homéopathiques.

D'où le lancement de la saisine par la ministre de la Santé de la HAS en août 2018.

Les granules d'homéopathie son aujourd'hui rembousées à hauteur de 30 %. L'homéopathie a coûté en 2018 presque 127 millions d'euros à l'Assurance maladie sur un total d'environ 20 milliards d'euros de médicaments.

La France n'est pas le seul pays à s'interroger sur l'homéopathie: si l'Allemagne continue de la rembourser ce n'est plus le cas du Royaume-Uni depuis 2017 sauf en Écosse. Les laboratoires assurent qu'un déremboursement menacerait 1 300 emplois (1 000 chez le français Boiron et 300 chez le français Lehning et le suisse Weleda). La Haute autorité de santé a ensuite examiné 800 études sur l'efficacité de l'homéopathie, et a convenu qu'elle s'apparente à "un effet placebo".

Share