VIDÉO. Le défilé du 14 Juillet sur les Champs-Élysées

Share

Face au Brexit et au relâchement des liens transatlantiques sous l'ère Trump, le président français a fait de l'Europe de la défense l'un de ses thèmes de prédilection, jugeant crucial pour le Vieux continent d'accroître son autonomie stratégique, en complément de l'OTAN. Cette plateforme volante, propulsée par cinq réacteurs à jet d'air, " va permettre de tester différentes utilisations, par exemple une plateforme logistique volante ou bien une plateforme d'assaut " pour les militaires, avait commenté plus tôt la ministre des Armées Florence Parly sur France Inter.

Des sifflets ont été entendus sur le passage du chef de l'Etat, dont c'est le troisième défilé depuis son élection en mai 2017.

Après avoir entamé vers 10 heures la revue des troupes sur la célèbre avenue parisienne aux côtés de son chef d'état-major, le président a rejoint la tribune présidentielle place de la Concorde, où l'attendaient plusieurs dirigeants européens, dont Angela Merkel, ainsi que son épouse Brigitte Macron, et des membres du gouvernement dont François de Rugy, en proie à une polémique à rebondissement. "Pour leur apprendre le respect, qu'ils voient ceux qui se battent pour nous", confiait dans la foule Thomas, 39 ans, ingénieur à Strasbourg, son fils de 5 ans sur les épaules, drapeau français en main. Un hommage particulier sera rendu aux pompiers de Paris, qui ont payé un lourd tribut cette année, mais aussi aux soldats engagés dans les opérations extérieures.

C'est sous la devise "Protéger ensemble" que paraderont les militaires à l'occasion de l'édition 2019 du 14-Juillet, sur l'avenue des Champs-Elysées.

Charles Michel, Premier ministre belge et futur président du Conseil européen, ainsi que d'autres représentants européens seront présents pour assister au défilé.

Emmanuel Macron a été hué par des "gilets jaunes" présents sur les Champs-Élysées. Des écrans géants illustreront également les nouveautés technologiques en matière de défense marine, spatiale et cybernétique sur la place de la Concorde, où défileront des robots et des drones.

Les neuf pays participant aux côtés de la France à l'Initiative européenne d'intervention (IEI) sont représentés au sein du défilé: Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Estonie, Espagne, Portugal et Finlande, tous représentés à Paris par leur chef d'État, de gouvernement ou leur ministre de la Défense.

10 h 35: les choses sérieuses commencent par le traditionnel défilé aérien. Au total, quelque 4.300 militaires, 196 véhicules, 237 chevaux, 67 avions et 40 hélicoptères sont mobilisés pour cet événement organisé sur les Champs-Élysées, au cœur de la capitale française.

11 h 25: défilé des hélicoptères.

Share