OL : Aulas prêt à pleurer avec les supporter de l'OM

Share

L'objectif de la saison est affiché: aller titiller le Paris Saint-Germain. Victorieux à sept reprises du championnat de France, les coéquipiers de Juninho marchaient littéralement sur ses adversaires au point de devenir l'équipe à battre. JMA le pense, même s'il se méfie tout de même des autres concurrents.

Les strates remaniées, l'OL a enclenché la première en enrôlant pas moins de cinq joueurs à vocation plus ou moins défensive en l'espace d'un petit mois. Thiago Mendes et Youssouf Koné sont venus pallier le départ des deux cadres, le tout pour moins de 40 millions d'euros. Depuis plusieurs semaines, et à chaque présentation des recrues de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas évoque ce dossier épineux qui anime le mercato rhodanien.

"On va faire en sorte de gêner ou de côtoyer le PSG. Je ne sais pas si on y arrivera aussi longtemps qu'on l'imagine, mais ce sera plus souvent".

"JMA" estime que "c'est le point de départ d'une grande aventure": "On va s'approcher du PSG, parce que l'équipe est plus forte". Notre idée directrice, pour nous comme pour les supporters, c'est de grandir. "On va s'en rapprocher, car je pense que l'équipe est plus forte", assure le président de l'OL.

Concernant les autres formations françaises, Aulas s'est réjoui de l'arrivée imminente du milliardaire Jim Ratcliffe à la tête de Nice. Il y a aussi le Champions Project. "Il y a nos voisins de Saint-Etienne qui rêvent de nous passer devant (.) Et puis il y a Bordeaux, Rennes.La compétition va être plus équilibrée".

Décidé à réduire l'écart avec le Paris Saint-Germain, Jean-Michel Aulas n'a pas hésité à mettre la main à la poche pour réaliser un début de mercato estival très intéressant.

Share