Flixbus exclut son chauffeur au tatouage "Mein Kampf"

Share

Une photo publiée sur Twitter par un passager avait déclenché une vague d'indignation vendredi.

Un chauffeur de bus de la compagnie Flixbus qui arborait un tatouage nazi sur le bras a été suspendu dans la foulée par la compagnie d'autocars, révèle ce samedi FranceInfo. Une enquête diligentée auprès du partenaire italien de FlixBus qui emploie le chauffeur a été diligentée, et l'homme a été suspendu "avec effet immédiat" à son arrivée à Bergame de la desserte qu'il conduisait, au départ de Toulouse. Ce conducteur " ne travaillera plus sur nos lignes ", a précisé Raphaël Daniel. Une réponse ambigüe de FlixbusDans un premier temps, Flixbus a répondu à l'internaute à 18h33 par un message énigmatique, voire incompréhensible, arguant notamment du fait que la compagnie de pratique pas de "discrimination" ni envers ses clients, ni ses chauffeurs. "Un pote à moi est dans un Flixbus, il m'envoie ça, inquiété et sidéré".

La première réponse, sur Twitter, de la compagnie de bus en a choqué plus d'un, et pour cause, la réponse est pour le moins suprenante: " FlixBus est fier d'être une multinationale dotée d'une équipe multinationale et que des chauffeurs de tous les secteurs culturels travaillent pour nous ". Un internaute nommé "Un certain Leonard" a posté la photo envoyé par son ami sur Twitter accompagné d'un message à l'attention de Flixbus: "Comment se fait il qu'un de vos chauffeurs FlixBus_FR puisse porter un tatouage pareil? Est ce compatible avec les valeurs de votre entreprise?"

Le porte-parole a reconnu une formulation "malheureuse" portant à "mauvaise interprétation", alors que la compagnie entendait selon lui manifester sa tolérance zéro face à de tels phénomènes. "Sur le fond, nous voulions aussi vérifier ce qu'il en était", a-t-il ajouté.

Share