Sagan se montre, Alaphilippe assure

Share

Le triple champion du monde a battu les Belges Wout van Aert et Italien Matteo Trentin au sprint.

Le Slovaque Peter Sagan (Bora) s'est adjugé mercredi 10 juillet 2019 la 5e étape du Tour de France, dont le classement général reste dominé par le Français Julian Alaphilippe, à la veille de la première arrivée au sommet de l'édition 2019.

De son côté, Julian Alaphilippe a tranquillement géré cette première journée vosgienne et conservé son Maillot jaune de leader sans souci, même si ses équipiers Dries Devenyns et Enric Mas ont semblé lutté pour rester à son contact dans les dernières difficultés du jour. Malgré le travail de ses équipiers, Michael Matthews a pris le 7e rang de l'étape. Nous avons contrôlé la course, tous mes coéquipiers m'ont aidé.

L'Australien Simon Clarke, le Belge Tim Wellens, le Danois Mads Würtz et le Letton Toms Skujins ont obtenu seulement une marge de l'ordre de deux minutes. Sagan a aussi augmenté son avance en tête du classement aux points. Skujins a distancé ses compagnons dans la côte des Trois-Épis, à 37 km de l'arrivée.

"On a environ 8 chronométreurs sur les étapes en ligne normales et on a jusqu'à 17 personnes qui sont là pour les contre-la-montre", explique Alain Zobrist, le président de Tissot timing, le chronométreur officiel du Tour pour la 9 ème année consécutive.

Le prodige colombien Egan Bernal est attendu sur ces pentes très sélectives. En 2017, lors de la dernière venue du Tour sur le site (victoire de Fabio Aru), il s'était situé à 4 secondes du futur vainqueur à Paris, Chris Froome. "On ne s'attend pas à de très gros écarts entre les favoris mais ce sera déjà important".

Share