Le dernier carré n'est pas notre objectif principal — Alain Giresse

Share

"Sélectionneur de la Tunisie, Giresse a déclaré qu'il aurait aimé ne pas rencontrer le Sénégal lors de cette Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019, " en raison des liens tissés avec les dirigeants et les joueurs " sénégalais, qu'il avait eu sous ses ordres entre 2013 et 2015". Deux équipes au parcours différent puisque la Tunisie est au petit trot mais reste solide, tandis que Madagascar s'affirme comme la véritable révélation de la compétition. Le Madagascar, qui signait quant à lui sa première apparition historique en Coupe d'Afrique des Nations, repart la tête haute, malgré cette cuisante défaite.

Répondant à notre question sur son adversaire en demie et ancienne équipe, Alain Giresse ne cache pas ses craintes face à ses anciens joueurs. La Tunisie rejoint dans le dernier carré le Nigéria, l'Algérie et le Sénégal, qu'elle affrontera dimanche pour une place en finale. Emmenés par un virevoltant trio offensif Khazri-Msakni-Khenissi, les Aigles de Carthage ont largement dominé ce quart de finale et décroché une victoire qui ne souffre aucune contestation (3-0).

Le succès enregistré par les Aigles de Carthage jeudi est, aussi surprenant que cela soit-il, le premier de la compétion pour la Tunisie, qui restait sur 4 nuls consécutifs face à l'Angola, au Mali, à la Mauritanie et au Ghana (qualification au bout d'une séance de tirs aux buts). Qui de Cissé ou de Giresse remportera le duel tactique dans cette demi-finale de feu.

Share