La justice espagnole reconnaît un quadragénaire fils naturel de Julio Iglesias

Share

Un tribunal espagnol a annoncé mercredi 10 juillet avoir reconnu Julio Iglesias, 75 ans, comme "père biologique" d'un Espagnol de 43 ans, dont la mère affirme avoir eu une liaison d'une semaine avec le chanteur.

Ce n'est pas la première fois que Javier Sánchez Santos tente de faire éclater la vérité au grand jour. Julio Iglesias est considéré comme l'artiste de langue espagnole ayant vendu le plus de disques au monde, 300 millions selon le livre Guinness des records. (JOSE JORDAN / STR) Le crooner latino le plus célèbre au monde a toujours refusé de se prêter à un test ADN et ne s'est pas présenté au procès. Un détective privé aurait récupéré pour les faire analyser des mégots de cigarettes d'Iglesias et une bouteille utilisée par un de ses fils naturels, Julio Iglesias Jr.

Me Osuna avait ensuite assuré que les analyses avaient permis de conclure que Julio Iglesias Jr et Javier Sanchez Santos étaient frères. Pourtant, le tribunal espagnol a exclu cette preuve, remettant en cause la pertinence et la valeur juridique du rapport d'analyse fourni.

Elle a détaillé leurs rencontres dans la maison d'un ami du chanteur, Pedro de Felipe, alors joueur du Real Madrid. ", a expliqué Osuna à ABC".

En 1992, Maria Edite entame des démarches de reconnaissance de paternité. Javier Sánchez Santos, un brun espagnol né en avril 1976, a passé presque la moitié de sa vie à s'auto-proclamer fils biologique du chanteur Julio Iglesias. "Ils l'ont humiliée, insultée et ils ont dit qu'elle avait tout inventé", s'est ému Sánchez. Mais lui-même s'est souvent présenté comme un dragueur impénitent avec "une obsession pour le sexe".

Il est déjà le père de trois enfants nés d'une première union avec Isabel Preysler et de cinq autres avec sa femme actuelle, Miranda Rijnsburger. L'un d'eux avait déclaré à la télévision en 2018: "Ne me demande pas combien j'ai de frères, je ne le sais pas moi-même".

Share