Ford / VW : autonome et électrique aussi au programme

Share

Le DG de Ford Motor Company, Jim Hackett, et le patron de Volkswagen, Herbert Diess, au salon international de l'automobile de Detroit, aux États-Unis, le 14 janvier 2019.

Concrètement, VW va acquérir annuellement pour 500 millions de dollars d'actions; et ce pendant trois ans. Mais les projets prendront du temps.

Les constructeurs automobiles sont incités à nouer des partenariats pour partager le fardeau financier des investissements massifs nécessaires à l'évolution de leur gamme vers les voitures électriques et autonomes, considérés comme l'avenir du secteur. Le constructeur allemand souhaite investir à hauteur 2,6 milliards de dollars dans la jeune pousse Argo AI, dont l'actionnaire principal n'est autre que le groupe Ford. Selon les termes de l'accord, Ford utilisera la plateforme Modular Elektro Baukasten (MEB), pierre angulaire de la stratégie électrique du groupe allemand, pour lancer une première voiture électrique en 2023 à destination du marché européen.

"Notre alliance mondiale commence à être encore plus prometteuse et nous continuons à examiner d'autres domaines dans lesquels nous pourrions collaborer", a déclaré le directeur général de VW, Herbert Diess. Un second véhicule est déjà en discussion, mais Ford a déjà prévu de vendre 600 000 véhicules sur cette plateforme en 6 ans. Ford annonce une production potentielle de l'ordre de 600.000 véhicules construits sur la plateforme MEB. Un investissement qui permettra de valoriser la filiale de Ford a plus de 7 milliards de dollars estiment les deux partenaires. Des Ford électriques qu'il faudra ajouter aux 15 millions de véhicules électrique MEB que le groupe VW souhaite produire durant la prochaine décennie.

Au début de l'année, Ford et Volkswagen ont annoncé la production et la commercialisation en commun dès 2022 de fourgons et de camions dans le cadre d'une alliance stratégique visant à réduire considérablement leurs coûts.

"Cela donnera probablement à VW un avantage d'échelle inattaquable", a déclaré Angus Tweedie, analyste chez Citi, dans une note publiée le 10 juillet.

L'alliance entre les deux groupes automobiles ne prévoit pas de participations croisées.

VW va par ailleurs investir près de 3 milliards de dollars dans Argo AI, filiale de développement des technologies autonomes du groupe américain.

Volkswagen cédera à Argo sa société de conduite autonome à conduite intelligente (AID), ce qui portera les employés de l'unité de conduite autonome à 500 au lieu de 500. L'utilisation de la technologie d'Argo doit servir aux deux sociétés à produire leurs propres véhicules.

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Share