Grèce. Sept touristes meurent lors d’une tornade

Share

Six touristes étrangers sont morts et au moins 30 personnes ont été blessées dans la nuit de mercredi à jeudi lorsqu'une tornade et de violents orages de grêle ont frappé la Chalcidique, dans le nord de la Grèce, ont annoncé les autorités.

Les restaurants et les bars du bord de plage étaient bondés en ce début de saison estivale et d'un coup, " la panique ": " la plupart des gens ont crié ou ont couru se cacher à l'intérieur", a ajouté le restaurateur, racontant qu'une centaine de personnes se trouvaient là quand la victime a été écrasée par le toit en bois et son garçon a été soulevé par les vents violents avant de retomber sur la vitrine en verre. Parmi les blessés, cinq enfants dont une adolescente serbe de 13 ans. Un pêcheur âgé d'une soixantaine d'années est également porté disparu. "La Chalcidique a été déclarée en état d'urgence ", a-t-il ajouté, évoquant les " vents très forts " et " de violents orages de grêle ". La tornade a duré une vingtaine de minutes, selon des témoins interviewés par la télévision publique grecque ERT tandis que des images diffusées par ERT montrent des voitures renversées, des chutes d'arbres, des toitures emportées et des coulées de boue.

"C'est un miracle qu'il n'y ait pas plus de morts", a déclaré un vacancier de 39 ans, Kyriakos Athanasiadis.

À Kassandra, une station balnéaire à environ 70 kilomètres de Thessalonique, un Russe et son fils de deux ans ont péri lorsqu'un arbre s'est abattu sur leur hôtel.

Leur caravane git toujours sur la plage. La plupart ont été déracinés ou coupés en plein milieu.

Le ministre de la Protection du citoyen, Michalis Chryssohoidis, a quitté Athènes dans la soirée pour se rendre sur place. "Incroyable", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, des dizaines de blessés ont été pris en charge et conduits dans les hôpitaux et au moins 140 pompiers ont participé aux opérations de sauvetage.

Tout le secteur a été privé d'électricité, en raison des intempéries, et des militaires oeuvraient à rétablir le courant.

La Grèce, touchée ces deux derniers jours par de fortes températures atteignant 37 degrés, a été frappée mercredi soir par de violents orages de grêle accompagnés de rafales de vent, surtout dans le nord du pays.

Share