Le milliardaire Jeffrey Epstein inculpé d’exploitation sexuelle sur mineures

Share

Il connaissait personnellement Bill Clinton, Donald Trump ou le prince Andrew, fils de la reine Elizabeth II.

L'une des sources rapporte que M. Epstein aurait présumément payé des mineures pour des massages et les aurait agressées sexuellement à ses résidences en Floride et à New York.

Arrêté le week-end dernier, le milliardaire américain Jeffrey Epstein fait face à des accusations très sérieuses d'abus sexuels sur mineures répétés.

Accusé de "trafic sexuel" sur mineurs et d'association de malfaiteurs, Jeffrey Epstein a été interpellé le 6 juillet dans un aéroport du New Jersey, à son retour de Paris dans son jet privé, selon la chaîne CBS Miami.

Vêtu de la tenue réglementaire bleue marine des détenus et de baskets orange fluo, M. Epstein a plaidé non coupable lors d'une audience lundi à la mi-journée au tribunal fédéral de Manhattan.

Virgina Roberts, une des accusatrices de Jeffrey Epstein, avait 16 ans lorsqu'elle a été présentée au milliardaire par un proche. "Je connais Jeff depuis quinze ans. On dit même qu'il aime les jolies femmes autant que moi, et beaucoup sont plutôt jeunes". "Pas de doute là-dessus, Jeffrey savoure sa vie sociale". Il s'était défendu en déclarant que ses victimes présumées étaient consentantes et qu'il pensait qu'elles étaient majeures.

Mais le deuxième cliché publié par la presse était encore plus compromettant.

Il avait uniquement été condamné pour des faits mineurs de prostitution au niveau de l'État, qui lui avaient valu une peine de prison aménagée de treize mois. Cet accord avait été contesté en justice par plusieurs victimes d'Epstein qui estimaient qu'elles n'avaient pas été entendues, en violation de la loi sur le droit des victimes.

Actuel ministre du Travail de Donald Trump, Alexander Acosta avait été rattrapé par cette affaire en 2018 à l'issue d'une enquête fouillée du quotidien Miami Herald, qui l'avait appelé à démissionner en estimant l'ancien procureur fédéral "compromis éthiquement" dans le scandale Epstein. Il y a dix ans, il avait échappé à des accusations similaires en Floride grâce à un accord de plaider-coupable.

Share