Haute-Loire : des randonneurs piqués plusieurs centaines de fois par des abeilles

Share

Le pronostic vital de l'homme, piqué plusieurs centaines de fois sur tout le corps et dans la bouche, est engagé. Un couple de deux randonneurs, un homme âgé de 62 ans et une femme de dix ans de moins se promenaient sur un chemin à proximité d'un rucher.

Ce mercredi, le pronostic vital du randonneur de 70 ans était toujours engagé.

Cet homme a été attaqué par des essaims au Brignon, en Haute-Loire.

Un couple de promeneurs a été attaqué mardi 2 juillet par une nuée d'abeilles. Contrairement à ce qu'avait annoncé la préfecture de Haute-Loire dans un premier temps, l'homme n'est pas décédé mais dans un état "extrêmement préoccupant", précise le site de France Bleu Haute-Loire.

Le couple a été évacué en état d'urgence absolue en direction du centre hospitalier du Puy-en-Velay, ont indiqué à l'AFP les secours, confirmant une information de la presse régionale.

"Les secours ont été appelés mais les pompiers ont éprouvé bien des difficultés alors que des centaines d'abeilles étaient toujours sur les deux personnes". "Elles recouvraient entièrement le corps de l'homme et partiellement celui de la femme, rendant très délicat, dangereux, voire impossible leur évacuation", ont expliqué les pompiers.

Ce mardi, les deux randonneurs marchaient sur un chemin de Brignon, à quelques dizaines de mètres de ruches, pendant que l'apiculteur était en train de prélever son miel.

À la suite de cette invasion d'abeilles, l'intérieur de la voiture à bord duquel se trouvaient les victimes était également enfumé pour pouvoir prodiguer les premiers soins.

Les pompiers présents sur place ont aussi été la cible des abeilles, six d'entre eux ont été piqués dont un qui a fait l'objet d'un malaise. "Les victimes sont passées au mauvais endroit, au mauvais moment", ont souligné les secours. "On n'a jamais vu ça".

Share